IST : quand se faire dépister ?

10 décembre 2023

Les infections sexuellement transmissibles (IST en abrégé) peuvent se manifester de différentes manières, mais il est tout à fait possible d'être porteur ou porteuse d'une IST sans présenter de symptômes.

Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, il est donc préférable de faire un test de dépistage des IST, même en l’absence de symptômes.

IST test

Qu'est-ce qu'une IST ?

Une IST est une infection sexuellement transmissible ou maladie vénérienne. L'infection se produit lors de rapports sexuels vaginaux ou anaux. Certaines maladies peuvent également être transmises par relations sexuelles orales.

Importance de traiter la chlamydia

La chlamydia est l'infection sexuellement transmissible la plus fréquente en Belgique. Elle peut être traitée par antibiotiques.

En cas d’infection par la chlamydia, il est important de se faire soigner, car l'infection peut affecter les trompes de Fallope et hypothéquer une future grossesse. Chez l'homme, l'épididyme peut s'infecter et entraîner la stérilité.

Vu l'absence fréquente de symptômes chez l'homme comme chez la femme, une personne atteinte de chlamydia peut le rester pendant des années sans le savoir. Compte tenu des risques de stérilité, il est important de détecter l'infection à un stade précoce.

La syphilis, une maladie en progression malgré la pandémie

Pendant les années de pandémie, le nombre d'infections sexuellement transmissibles a globalement diminué, à l'exception de la syphilis, qui n'a pas suivi les statistiques.

Au contraire, le nombre de cas de syphilis n'a cessé d'augmenter pendant la pandémie, en particulier chez les hommes ayant des partenaires sexuels masculins.

Quand se faire dépister pour les IST ?

Chaque maladie s'accompagne de différents types de symptômes, et il arrive aussi que des personnes infectées soient totalement asymptomatiques.

Il est donc important de se faire dépister en cas de suspicion d'infection. Il est conseillé d'attendre une semaine après un rapport sexuel non protégé avant de se faire dépister, afin de pouvoir détecter une éventuelle infection. En cas de suspicion de VIH, il faut même patienter plusieurs mois avant de se faire dépister, car cette IST n'est pas immédiatement détectable dans le sang.

Faites-vous dépister :

  • si vous avez eu des rapports sexuels non protégés et qu'il existe un risque d'infection ;
  • si vous avez eu des rapports sexuels avec une personne testée positive à une IST ;
  • si vous présentez des symptômes éventuellement en lien avec une IST, tels que des vésicules ou des lésions sur les organes génitaux, des douleurs au niveau du scrotum, des écoulements inhabituels, une sensation de brûlure en urinant ou des saignements intermittents.

Principaux symptômes des IST

Nous vous donnons ici plus d'infos sur les différents types d’infections sexuellement transmissibles et leurs symptômes chez l'homme et la femme :

  • Gonorrhée (goutte) : les symptômes les plus courants sont des pertes vaginales, une sensation de brûlure en urinant, des saignements vaginaux intermittents ou des douleurs au niveau du scrotum.
  • Hépatite B : les symptômes sont extrêmement variables, mais sont souvent absents. Aux premiers stades de l’infection, les symptômes sont généralement ceux d’une infection, comme de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête et des douleurs musculaires. Au bout d'une semaine environ, une coloration jaunâtre du blanc des yeux et de la peau, des urines foncées et des selles claires peuvent apparaître.
  • Herpès génital : sensation de brûlure en urinant, vésicules et lésions dans la sphère génitale.
  • VIH : le VIH n'est pas facile à détecter aux premiers stades. Plus tard apparaissent des symptômes tels que des tumeurs, de graves infections, des éruptions cutanées et de la fatigue, dus à l'affaiblissement du système immunitaire.
  • Papillomavirus humain (PVH) : virus pouvant provoquer des verrues génitales. De nombreuses personnes sont porteuses asymptomatiques du virus.
  • Chlamydia : les symptômes les plus courants sont une sensation de brûlure en urinant, des pertes vaginales et des pertes de sang.
  • Mycoplasme génital : sensation de brûlure en urinant, démangeaisons, écoulements et pertes de sang sont quelques-uns des symptômes accompagnant cette IST.
  • Syphilis : se caractérise essentiellement par des lésions sur les organes génitaux, autour de l'anus ou de la bouche.

Attention :de nombreuses personnes infectées par une IST restent longtemps asymptomatiques.

Comment Doktr peut m'aider ?

Les médecins belges agréés sur l'app Doktr peuvent évaluer votre risque d'infection et déterminer si un test est nécessaire, ainsi que la meilleure façon et le meilleur moment de le faire. Ils peuvent évaluer vos symptômes et éventuellement vous conseiller de contacter les personnes que vous auriez pu infecter.

Si nécessaire, ils peuvent vous orienter vers un généraliste, un gynécologue ou un centre de dépistage en Belgique pour un test de dépistage des IST. Tout médecin est tenu au secret professionnel et ne peut révéler à personne (pas même à votre partenaire) que vous avez subi un test de dépistage.

Parlez à un généraliste via l'app Doktr

Articles Liés

Une femme utilise l'app Doktr sur son smartphoneCapture d'écran de l'application Doktr

Consultez un médecin généraliste ou un psychologue via votre smartphone

  • Sans rendez-vous
  • Où que vous soyez
  • Ordonnances et certificats médicaux en ligne
Disponible sur Google PlayTéléchager dans l'App Store
QR-code Doktr-app
Scannez et téléchargez Doktr