Sauter la navigation
Changer de langue

Peur de l’échec

Nous avons tous été confrontés un jour à une peur d’échouer. Pour certains, cependant, il s’agit d’un combat quotidien qui influence leur vie.

La peur de l’échec est un trouble anxieux courant, qui peut se manifester de différentes manières et dans différentes catégories d’âge. Cet article vous en dit plus sur la peur de l’échec, ses symptômes, ses causes et ses traitements.

Table des matières

Qu’est-ce que la peur de l’échec ?Quels sont les symptômes de la peur de l’échec ?Quels types de peur de l’échec existe-t-il ?Quelle est la cause de la peur de l’échec ?Que pouvez-vous faire ?Comment surmonter la peur de l’échec ?Conseils en cas de peur de l’échecPeur de l’échec chez l’enfant et l’adolescentStress lié aux examensSur quoi pouvez-vous agir en tant que parent ?Que peut faire votre enfant par lui-même ?Quand est-il préférable de demander de l’aide ?Comment Doktr peut-il m’aider ?

Qu’est-ce que la peur de l’échec ?

La peur de l’échec est une peur d’échouer, de ne pas répondre aux attentes ou d’être rejeté. Elle peut se manifester dans différentes situations, par exemple :

  • à l’école ;
  • au travail ;
  • lors d’activités sportives ; ou
  • dans certaines occasions sociales.

Les personnes souffrant de peur de l’échec peuvent ressentir une angoisse telle qu’elle entrave leur fonctionnement quotidien.

Quels sont les symptômes de la peur de l’échec ?

Les symptômes de la peur de l’échec peuvent être aussi bien physiques que mentaux. En voici quelques exemples :

  • rythme cardiaque rapide ;
  • transpiration ;
  • tremblements ;
  • étourdissements ;
  • nausées ;
  • crises de panique ;
  • ruminations ; et
  • pensées négatives.

Ces symptômes peuvent entraîner un retrait des situations sociales ou une réduction des performances.

Quels types de peur de l’échec existe-t-il ?

Il existe deux types de peur de l’échec : la peur de l’échec cognitive et la peur de l’échec sociale.

  1. La peur de l’échec cognitive concerne des performances liées à la pensée et à l’apprentissage, comme des examens.
  2. La peur de l’échec sociale concerne des performances dans des situations sociales, comme parler en public ou rencontrer de nouvelles personnes.

Quelle est la cause de la peur de l’échec ?

Plusieurs facteurs contribuent à l’émergence de la peur de l’échec.

L’hérédité, les traits de personnalité et la pression sociale peuvent jouer un rôle à cet égard. Les expériences passées, comme des critiques ou du rejet, peuvent également contribuer à la peur de l’échec.

Que pouvez-vous faire ?

La peur de l’échec peut constituer une entrave dans le quotidien et entraîner un manque de confiance en soi et un sentiment d’insécurité. Adulte, vous pouvez entreprendre différentes démarches :

  • Identifiez et acceptez votre peur de l’échec : il est important de reconnaître que vous avez peur de l’échec et de l’accepter comme un élément normal de la vie. Parlez-en avec les autres et soyez ouvert sur vos angoisses et préoccupations.
  • Examinez les causes : il peut être utile de vérifier quelles sont les causes spécifiques de votre peur de l’échec. Essayez, par exemple, de savoir ce qui vous fait peur et pourquoi.
  • Adoptez un mode de vie sain : cela peut contribuer à réduire la peur de l’échec. Essayez de dormir suffisamment, de manger sain et de pratiquer régulièrement une activité physique.
  • Travaillez sur votre assurance : travaillez à augmenter votre confiance en vous, par exemple en utilisant des affirmations positives et en vous lançant des défis.
  • Changez vos schémas de pensée : essayez de changer vos schémas de pensée, par exemple en utilisant des affirmations positives et en fixant des objectifs réalistes.

Comment surmonter la peur de l’échec ?

Plusieurs traitements peuvent aider à surmonter la peur de l’échec. La thérapie cognitivo-comportementale et la thérapie d’exposition en sont des exemples.

Dans le cadre de la thérapie cognitivo-comportementale, on travaille à changer les convictions et pensées négatives. La thérapie d’exposition se concentre sur l’exposition progressive à la situation anxieuse afin de réduire la peur.

Conseils en cas de peur de l’échec

Outre les traitements professionnels, des conseils peuvent aider à surmonter la peur de l’échec. Par exemple, il peut être utile de se fixer des objectifs réalistes, d’utiliser des affirmations positives et de se concentrer sur ses propres réalisations plutôt que sur celles des autres.

Peur de l’échec chez l’enfant et l’adolescent

Les enfants et les jeunes peuvent également être confrontés à une peur de l’échec. Cela peut par exemple survenir lorsqu’ils parlent devant un groupe ou effectuent une certaine activité pour laquelle ils ne se trouvent pas assez doués.

Stress lié aux examens

Les contrôles ou examens sont également un facteur déclencheur typique de la peur de l’échec. En effet, les jeunes ont alors peur de ne pas être à la hauteur des attentes et doivent en assumer les conséquences, comme de mauvaises notes ou un rejet de votre part en tant que parent. Cette peur peut entraîner des symptômes physiques tels que des maux de tête, des douleurs abdominales et de la transpiration.

Sur quoi pouvez-vous agir en tant que parent ?

En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant à surmonter sa peur de l’échec. Voici quelques conseils :

  • Soyez à l’écoute de votre enfant : discutez avec lui et demandez-lui de quoi il a peur exactement. Prenez le temps d’écouter et donner à votre enfant le sentiment que vous comprenez la situation.
  • Renforcement positif : encouragez votre enfant et complimentez-le pour les efforts qu’il fournit, quel que soit le résultat. Cela apprend à votre enfant qu’il ne s’agit pas seulement du résultat final, mais aussi des efforts consentis.
  • Exercez-vous ensemble : exercez votre enfant aux situations dans lesquelles sa peur de l’échec se manifeste. La pratique permet à votre enfant de s’habituer à la situation et de gagner en assurance.
  • Soyez réaliste : ne placez pas la barre trop haut pour votre enfant et fixez des objectifs réalistes. Vous lui éviterez ainsi d’être déçu et il gagnera en confiance.
  • Travaillez à l’assurance de votre enfant : encouragez votre fils ou votre fille, soulignez qu’il est normal de faire des erreurs et que c’est comme ça qu’on apprend et qu’on grandit. Dites-lui que sa valeur ne dépend pas de ses performances et qu’il/elle est apprécié(e) pour ce qu’il/elle est. Encouragez votre fils ou votre fille à suivre ses intérêts et ses passions, à relever de nouveaux défis et à vivre de nouvelles expériences.
  • En particulier pour les contrôles ou les examens : encouragez votre enfant à se préparer. Aidez-le, par exemple, à créer un planning et soutenez-le pendant l’étude.
Que peut faire votre enfant par lui-même ?

Votre enfant peut également entreprendre des démarches pour surmonter sa peur de l’échec. Quelques conseils :

  • Exercices de respiration : apprenez à votre enfant à respirer calmement. Cela peut aider à réduire la tension.
  • Pensées positives : encouragez votre enfant à penser positivement et à se concentrer sur ce qui va bien plutôt que sur ce qui peut mal tourner.
  • Visualisation : demandez à votre enfant de s’imaginer gérer la situation avec succès. Cela peut l’aider à gagner en confiance.

Quand est-il préférable de demander de l’aide ?

Votre peur de l’échec ou celle de votre enfant prend des formes sérieuses ? Vous ou votre enfant en souffrez au quotidien ? Alors, il peut être sage de faire appel à une aide professionnelle.

Votre médecin est un bon premier interlocuteur. Il peut vous aider à mieux évaluer la situation, afin de déterminer ensemble les prochaines étapes.

Un psychologue ou un thérapeute peut vous aider, vous ou votre enfant, à surmonter la peur de l’échec. Il peut vous offrir, pour vous-même ou en tant que parent, des aides et du soutien dans le processus.

Comment Doktr peut-il m’aider ?

Grâce à l'app Doktr, vous pouvez rapidement parler à un médecin généraliste ou à un psychologue reconnu par vidéo, sans rendez-vous. Un psychologue pourrait vous aider à surmonter votre peur de l'échec.

Une femme utilise l'app Doktr sur son smartphoneCapture d'écran de l'application Doktr

Consultez un médecin généraliste ou un psychologue via votre smartphone

  • Sans rendez-vous
  • Où que vous soyez
  • Ordonnances et certificats médicaux en ligne
Disponible sur Google PlayTéléchager dans l'App Store
QR-code Doktr-app
Scannez et téléchargez Doktr