Sauter la navigation
Changer de langue

VRS (Virus Respiratoire Syncytial)

Le VRS est une infection virale courante qui affecte les voies respiratoires. L'arrivée de l'hiver s'accompagne traditionnellement d'une augmentation du nombre de patients atteints du VRS.

Cette infection respiratoire est très fréquente chez les bébés et les jeunes enfants, mais les adultes peuvent également la contracter.

Table des matières

Le VRS, c'est quoi ?Quelle est la cause du VRS ?Quels sont les symptômes du VRS chez les bébés, les enfants et les adultes ?Le VRS est-il contagieux ?Que pouvez-vous faire vous-même pour votre bébé ou votre enfant atteint du VRS ?Comment traiter la bronchiolite ?Quand consulter un médecin ? Comment Doktr peut-il vous aider ?Questions fréquemment posées

Le VRS, c'est quoi ?

VRS est l’abréviation de « respiratory syncytial virus » (virus respiratoire syncytial). Il figure parmi les causes les plus fréquentes de la bronchiolite. Il s’agit d’une infection virale fréquente qui ne touche généralement que les voies respiratoires supérieures.   

Les infections VRS apparaissent de l’automne jusqu’au début du printemps, avec un pic en hiver. 

Quelle est la cause du VRS ?

Le VRS est facilement transmissible. Il est transporté par les gouttelettes libérées dans l’air quand on tousse, éternue ou parle.  

Quels sont les symptômes du VRS chez les bébés, les enfants et les adultes ?

Chez les adultes et les enfants plus âgés, l’infection VRS se limite généralement à un simple rhume ou une otite. L’infection disparaît d’elle-même après trois à sept jours. Un diagnostic exact s’avère dès lors superflu. 

Cependant, chez les enfants de moins de deux ans, les enfants avec des troubles pulmonaires ou cardiaques et les enfants à la résistance affaiblie, la maladie peut évoluer de manière plus grave. Les petites ramifications des voies respiratoires peuvent être infectées (bronchiolite) ou une infection pulmonaire peut apparaître.  

Les symptômes potentiels de la bronchiolite ou de l’infection pulmonaire VRS sont : 

  • Nez qui coule 
  • Toux modérée 
  • Fièvre (plus de 38 °C) 
  • Perte d’appétit 

Au fur et à mesure que la bronchiolite VRS progresse, d’autres symptômes peuvent apparaître, comme : 

  • Respiration accélérée 
  • Respiration entrecoupée (avec des pauses respiratoires pouvant parfois dépasser 15 ou 20 secondes) 
  • Respiration sifflante (pendant environ 7 jours) 
  • Toux sévère (elle peut durer 2 semaines ou plus) 
  • Problèmes d’alimentation (en raison d’autres symptômes qui réduisent l’appétit). Les bébés peuvent éprouver des difficultés à téter le sein ou le biberon s’ils ont le nez bouché ou une respiration accélérée

Le VRS est-il contagieux ?

Le VRS est très contagieux. Une bonne hygiène en général et des mains en particulier peut réduire le risque de transmission. 

Que pouvez-vous faire vous-même pour votre bébé ou votre enfant atteint du VRS ?

Voici quelques conseils que vous pouvez appliquer :   

  • Veillez à ce que votre enfant s’hydrate suffisamment. Si les langes de votre bébé sont moins mouillés que d’habitude, consultez le médecin ou l’infirmier/ère.   
  • Placez un humidificateur d’air dans la chambre de votre bébé.  
  • Si votre enfant est dérangé par de la fièvre, vous pouvez lui donner un médicament en vente libre : paracétamol ou ibuprofène.  
    ATTENTION : Lisez attentivement la notice au préalable. N’administrez jamais de l’aspirine à un enfant de moins de 18 ans. 
  • Aspirez ses sécrétions nasales à l’aide d’un mouche-bébé.  
  • Si votre enfant a plus d’un an, vous pouvez lui donner des boissons chaudes pour apaiser sa gorge et la débarrasser des sécrétions.  
  • Si votre enfant a plus d’un an, relevez sa tête en la posant sur un oreiller (cette règle est à proscrire pour les enfants de moins d’un an).  
  • Dormez dans la même pièce que votre enfant, de façon à percevoir tout de suite d’éventuelles difficultés respiratoires. 
  • Ne fumez pas, et interdisez à quiconque de fumer à proximité de votre enfant.  

Si les symptômes de votre enfant s’aggravent, appelez votre médecin généraliste ou un médecin (ou un(e) infirmier/ère) disponible via l’application Doktr pour obtenir des conseils. 

Comment traiter la bronchiolite ?

Les principaux traitements d’une bronchiolite visent avant tout à assurer une bonne oxygénation de l’enfant. Dès lors, le médecin ou l’infirmier/ère devra peut-être retirer les sécrétions de son nez ou lui administrer de l’oxygène ou de l’air liquide pour qu’il respire mieux. Mais ceci ne vaut que pour les cas graves. En général, l’infection disparaît d’elle-même au bout de trois à sept jours.

Quand consulter un médecin ?

La plupart des enfants atteints d’une bronchiolite n’ont pas besoin de consulter le médecin. Soyez cependant vigilant quant à certains symptômes sérieux.  

Appelez une ambulance si votre enfant :  

  • Éprouve de grandes difficultés à respirer ou cesse de respirer  
  • A les lèvres, les gencives ou les ongles bleus 
  • Commence à grogner  
  • Semble éprouver une fatigue respiratoire  

Appelez le médecin si : 

  • La peau et les muscles intercostaux ou sous la cage thoracique de votre enfant semblent affaissés 
  • Les narines de votre enfant se dilatent quand il/elle respire 
  • Votre bébé a de la fièvre (plus de 38 °C) et moins de 3 mois 
  • Votre enfant de plus de 3 mois a de la fièvre (plus de 38 °C) pendant plus de 3 jours 
  • Les langes de votre bébé sont moins mouillés que d’habitude 
  • Vous êtes inquiet/ète ou avez des questions 

Comment Doktr peut-il vous aider ?

Grâce à l'app Doktr, vous pouvez rapidement parler à un médecin généraliste reconnu par vidéo, sans rendez-vous. Le médecin généraliste peut vous aider à évaluer les symptômes et peut vous conseiller un traitement.

Questions fréquemment posées

Une femme utilise l'app Doktr sur son smartphoneCapture d'écran de l'application Doktr

Consultez un médecin généraliste ou un psychologue via votre smartphone

  • Sans rendez-vous
  • Où que vous soyez
  • Ordonnances et certificats médicaux en ligne
Disponible sur Google PlayTéléchager dans l'App Store
QR-code Doktr-app
Scannez et téléchargez Doktr