Soleil au printemps : plus dangereux qu’en été !

25 mars 2024

À la sortie de l'hiver, la peau n'a généralement pas encore eu le temps de produire suffisamment de pigments protecteurs. Elle est plus fine et donc plus sensible aux coups de soleil.

Pourquoi se méfier de l'indice UV au printemps et se protéger des rayons agressifs durant cette période de l'année ? On vous dit tout dans ce blog.

Femme sous le soleil de printemps

Rayons UV au printemps : attention danger !

En été, la plupart des gens savent que les rayons du soleil peuvent être nocifs. Chacun s'enduit alors de crème solaire et les chapeaux et lunettes de soleil sont de sortie. Mais au printemps, lorsque les premiers rayons du soleil apparaissent, la situation est souvent toute autre.

Après un hiver interminable et sombre, nous n'avons généralement qu'une seule envie : profiter du soleil éclatant du printemps. Comme les températures sont encore assez fraîches, nous ressentons moins l’intensité des rayons. En fait, même au printemps, il est recommandé se protéger du soleil. En effet, l'indice UV peut être élevé durant cette période de l’année, surtout en milieu de journée, entre 11 et 16 heures, lorsqu’il fait le plus chaud. Vous risquez alors un coup de chaleur précoce.

Une peau plus épaisse en été pour une protection naturelle renforcée

L'exposition de la peau aux rayons UV déclenche des mécanismes de protection cutanés. Tout d’abord, la quantité de pigments présents dans la peau augmente, ce qui la rend légèrement plus foncée et lui confère une certaine protection. Ensuite, la production de cellules cutanées s'intensifie, renforçant la couche superficielle de la peau. Notre peau plus épaisse en été nous protège mieux contre l’absorption des UV dans les tissus.

C'est au printemps que la peau est la plus pâle et la plus fine, car elle n'a pas encore eu le temps de s'adapter au soleil plus intense. Les coups de soleil sont alors fréquents.

Si vous vous exposez au soleil à proximité d'un plan d'eau, attention aussi à la réflexion du soleil ! Redoublez de prudence !

Explosion des cancers de la peau

Le nombre de cancers de la peau diagnostiqués est en forte progression en Belgique. Rien qu'en 2021, 49.000 cas ont été recensés dans notre pays. Si la tendance persiste, une hausse de 70 % est attendue à l'horizon 2030, soit 81.443 cas diagnostiqués par an.

Le cancer de la peau est généralement la forme de cancer à la croissance la plus rapide. En cause : notre comportement au soleil. Bien que la plupart des gens soient conscients du danger, peu de personnes adoptent encore les bons gestes.

Pour conserver une peau saine et radieuse, appliquez donc de la crème solaire, couvrez-vous d'un chapeau et protégez-vous des premiers rayons du printemps ! Vous profiterez ainsi des bienfaits du soleil, sans ses méfaits !

Articles Liés

Une femme utilise l'app Doktr sur son smartphoneCapture d'écran de l'application Doktr

Consultez un médecin généraliste ou un psychologue via votre smartphone

  • Sans rendez-vous
  • Où que vous soyez
  • Ordonnances et certificats médicaux en ligne
Disponible sur Google PlayTéléchager dans l'App Store
QR-code Doktr-app
Scannez et téléchargez Doktr