Sauter la navigation
Changer de langue

Perte de cheveux (alopécie)

La perte de cheveux, ou alopécie, se traduit par des cheveux plus clairsemés sur l'ensemble de la tête ou sur certaines zones de celle-ci. Elle peut toucher n'importe qui, mais est plus fréquente chez les hommes.

Il est normal de perdre beaucoup de cheveux lorsque l'on est confronté à des événements stressants de la vie. Dans ces cas, toutefois, les cheveux repoussent. Lorsque la perte de cheveux est héréditaire, en revanche, le changement est permanent.

Table des matières

À quoi est due la chute des cheveux ?Perte de cheveux ou de poils due à l'alopécie areataSymptômes de la perte de cheveuxTraitement de la perte de cheveux (alopécie)Chute de cheveux après l'accouchement : duréeQuand consulter un médecin ?Comment Doktr peut-il vous aider ?

À quoi est due la chute des cheveux ?

La perte de cheveux est également connue sous le nom d'alopécie. Elle peut toucher les cheveux de la tête ou les poils du reste du corps.

Nous perdons constamment des cheveux et d'autres repoussent ensuite dans le cadre d'un processus de régénération cyclique. Il est normal de perdre entre 50 et 150 cheveux par jour. Ce phénomène n'est pas perceptible, car de nouveaux cheveux apparaissent en permanence. Dans certains cas, l'équilibre peut être perturbé, les nouveaux cheveux ne remplaçant pas ceux qui ont disparu. On parle, dans ce cas, de perte de cheveux.

Cette dernière peut avoir de nombreuses causes. Voici quelques exemples :

  • Hérédité La cause la plus fréquente de la perte de cheveux est héréditaire. De ce fait, le phénomène augmente avec l'âge. C'est ce que l'on appelle l'alopécie androgénétique, la cause la plus fréquente de la perte de cheveux chez les hommes, mais qui peut aussi survenir chez les femmes.
  • Vieillissement Chez la plupart des gens, les cheveux deviennent plus fins avec l'âge. En effet, les follicules pileux deviennent progressivement moins actifs.
  • Changements hormonaux et maladies sous-jacentes De nombreuses affections, comme les changements hormonaux liés à la grossesse, à l'accouchement, à la ménopause ou à des problèmes de thyroïde, peuvent entraîner une perte de cheveux temporaire ou permanente. Les maladies qui peuvent provoquer la chute des cheveux sont l'alopécie areata, le syndrome de Sjögren et la teigne.
  • Médicaments Certains traitements médicamenteux, par exemple les médicaments contre le cancer, les comprimés contre la malaria, les corticostéroïdes, les anti-inflammatoires, les médicaments contenant des hormones et certains médicaments contre l'hypertension artérielle ou les problèmes cardiaques, peuvent provoquer une chute de cheveux.
  • Carences en minéraux ou en vitamines Une carence en minéraux essentiels ou en vitamines peut provoquer la chute des cheveux, comme une carence en fer, en vitamines B12 ou en acide folique.
  • Radiothérapie Le traitement du cancer par radiothérapie peut affecter les cheveux.
  • Événements stressants de la vie Il est normal de perdre des cheveux dans des situations de stress, telles qu'un accouchement ou une infection grave. La perte de cheveux commence généralement deux ou trois mois après l'événement déclencheur. Elle peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, après quoi les cheveux repoussent.
  • Traitements capillaires Certains traitements capillaires et certaines coiffures qui compriment les cheveux peuvent provoquer la chute de ces derniers. Les traitements à haute température et les produits chimiques puissants peuvent également endommager les cheveux et les rendre plus fins.

Perte de cheveux ou de poils due à l'alopécie areata

L'alopécie areata est une affection relativement courante qui se caractérise par l'apparition de taches rondes et bien définies sur la tête, la barbe ou la partie inférieure des jambes. L'apparition de poils ou de cheveux autour des taches est normale. Il peut s'agir d'une ou de quelques taches de calvitie. Dans de rares cas, ils sont plus nombreux et peuvent former des zones dépourvues de pilosité.

La cause de l'alopécie areata serait une affection auto-immune qui détruit les follicules pileux. Elle peut être déclenchée par divers événements, tels qu'un stress émotionnel ou une infection.

Elle peut toucher aussi bien les hommes que les femmes et survient généralement entre 20 et 50 ans. Il n'existe pas de traitement efficace, mais dans la plupart des cas, les cheveux ou les poils repoussent d'eux-mêmes en l'espace d'un an.

Symptômes de la perte de cheveux

La perte de cheveux (ou de poils), ou alopécie, peut prendre différentes formes en fonction de la cause sous-jacente. Elle peut survenir soudainement ou progressivement et affecter uniquement la tête ou l'ensemble du corps.

Les signes et les symptômes de la perte de cheveux peuvent être les suivants :

  • Cheveux progressivement plus fins sur le dessus de la tête. Il s'agit de la forme la plus courante de perte de cheveux, qui survient avec l'âge. Chez les hommes, il est fréquent que la ligne de démarcation des cheveux sur le front recule, tandis que les cheveux sur le dessus de la tête deviennent plus fins et qu'une calvitie n'apparaisse. Chez les femmes, les os peuvent s'élargir et les cheveux devenir plus fins, faisant transparaître le cuir chevelu.
  • Perte de cheveux ou de poils par plaques Certaines personnes perdent leurs cheveux ou leurs poils par plaques sur la tête, dans la barbe ou les sourcils. L'alopécie areata est l'une des affections à l'origine de la perte de cheveux par plaques.
  • Perte soudaine de cheveux Certains événements de la vie très stressants, des chocs physiques ou émotionnels peuvent entraîner une chute des cheveux. Lors du lavage ou du brossage, de grosses touffes de poils peuvent se détacher. Ce type de perte de cheveux se traduit par des cheveux clairsemés sur toute la tête, mais ils repoussent généralement au bout de quelques mois.
  • Perte totale des cheveux Certaines maladies ou certains traitements, comme la chimiothérapie pour le cancer, peuvent entraîner une perte de cheveux prenant la forme d'une disparition complète des cheveux de la tête. Les poils du corps peuvent également être affectés. Cependant, ceux-ci repoussent généralement.

Traitement de la perte de cheveux (alopécie)

Le traitement de la perte de cheveux dépend de la cause du problème. Si elle est due à une maladie sous-jacente, celle-ci sera traitée autant que possible, et la perte de cheveux pourra s'en trouver réduite. Si elle est due à la prise de médicaments, vous pouvez discuter avec votre médecin pour voir s'il est envisageable d'adapter votre traitement afin de réduire les symptômes.

Si la perte de cheveux est due à l'hérédité, aucun traitement n'est nécessaire. Vous pouvez tester vous-même des médicaments en vente libre ou des shampooings contre la chute des cheveux. Certains y trouvent leur compte, d'autres non. En règle générale, leur effet disparaît à l'arrêt du traitement.

Chute de cheveux après l'accouchement : durée

La perte de cheveux due à la grossesse commence généralement un à cinq mois après l'accouchement. En raison de l'augmentation de la production hormonale pendant la grossesse, les cheveux se conservent plus longtemps que la normale.

Avec le retour à la normale des niveaux hormonaux, les cheveux disparaissent pour permettre aux follicules de se renouveler selon le cycle normal de croissance des cheveux. Cette forme de perte de cheveux est appelée effluvium télogène.

La perte de cheveux atteint généralement son plus haut niveau trois ou quatre mois après l'accouchement. Les cheveux repoussent ensuite et retrouvent leur épaisseur normale dans un délai de six mois à un an.

Quand consulter un médecin ?

Si vous perdez beaucoup de cheveux d'une manière inhabituelle, par exemple dans les cas suivants :

  • Si vous perdez vos cheveux et qu'une calvitie se développe par endroits.
  • Si vous perdez presque tous vos cheveux.
  • Si vous avez perdu beaucoup de cheveux au cours des six derniers mois et qu'ils ne repoussent pas.
  • Si vous perdez vos cheveux et pensez que c'est dû à la prise de médicaments.

Comment Doktr peut-il vous aider ?

Grâce à l'app Doktr, vous pouvez rapidement parler à un médecin généraliste reconnu par vidéo, sans rendez-vous. Le médecin généraliste peut vous aider à évaluer les symptômes et peut vous conseiller un traitement.

Une femme utilise l'app Doktr sur son smartphoneCapture d'écran de l'application Doktr

Consultez un médecin généraliste ou un psychologue via votre smartphone

  • Sans rendez-vous
  • Où que vous soyez
  • Ordonnances et certificats médicaux en ligne
Disponible sur Google PlayTéléchager dans l'App Store
QR-code Doktr-app
Scannez et téléchargez Doktr